Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 4 février 2011

Technique: les bases - Paramètres d'exposition

Sur les appareils numériques, lorsque l'on utilise le mode automatique (mode P), la seule chose dont on a à se soucier, c'est la prise de vue, c'est-à-dire ce que l'on voit dans le viseur. L'appareil se chargeant d'effectuer tous les réglages qu'il estime adéquats afin que la photo ne soit ni sur-exposée, ni sous-exposée. En général, c'est très bien pour les photos de famille, mais lorsque l'on veut faire des photos qui ait un autre intérêt qu'être juste une photo souvenir, il faut généralement se passer de ce mode et passe en mode manuel (mode M) ou semi-automatique (mode A et mode S).
Nous allons donc voir ici quels sont les paramètres à prendre en compte pour avoir une photo correctement exposée et sur laquelle nous avons plus de contrôle.

Les différents modes de l'appareil photo:
Avant de voir les paramètres qui exercent une influence sur la photo, je pense qu'il est bon de parler des différents modes disponibles sur l'appareil. Je ne parlerai pas ici des modes scènes (nocturne, sport,...) mais des quatre principaux modes, à savoir: P,A,S et M.

Mode P: C'est le mode automatique (Programmed), l'appareil se charge de tous les réglages, il n'y a qu'à prendre la photo.

Mode  A: mode semi-automatique qui donne priorité à l'ouverture (Aperture). Ce mode permet de choisir l'ouverture du diaphragme manuellement, et l'appareil déterminera automatiquement la vitesse d'obturation.

Mode  S: mode semi-automatique qui donne priorité à la vitesse (Speed). Ce mode permet de choisir la vitesse d'obturation manuellement, et l'appareil déterminera automatiquement l'ouverture du diaphragme.

Mode  M: mode manuel (Manual). Ce mode permet de gérer la vitesse d'obturation et l'ouverture du diaphragme manuellement.

Les paramètres d'expositions:
La base pour obtenir une bonne photo, c'est de comprendre les paramètres d'exposition. Voici ces paramètres:

Sensibilité (ISO): Le premier paramètre à prendre en compte est la sensibilité. Plus le chiffre est élevé, plus la sensibilitéest élevée et nécessite donc moins de lumière. Pourquoi ne pas utiliser alors sytématiquement la sensibilité la plus haute ? Le problème est que plus la sensibilité est élevée, plus le bruit (grain parasitaire et peu esthétique) est apparent. Il faut donc dans la mesure du possible utilisé la sensibilité la plus basse et jouer de préférence sur les autres paramètres.

Ouverture: Le second paramètre à prendre en compte est l'ouverture du diaphragme. Le diaphragme détermine la quantité de lumière qui pénètre dans l'appareil, sa valeur s'exprime en fraction: f/2, f/5.6,f/11,... C'est là l'une des caractéristiques du diaphragme, la deuxième caractéristique est de gérer la profondeur de champs, donc si l'on veut une certaine profondeur de champs, il faudra jouer sur les autres paramètres. Ce qu'il faut retenir c'est qu'un petit chiffre (ex: f/4) signifie une grande ouverture (c'est une fraction, le f signifiant la distance focale donc distance focale/chiffre...), et laisse donc entrer une grande quantité de lumière, mais réduit la profondeur de champs. Inversément, un grand chiffre(ex: f/22) signifie une petite ouverture et laissera donc passer peu de lumière mais donnera une grande profondeur de champs. Il est à retenir que chaque "cran" du diaphragme multiplie ou divise la quantité de lumière par deux par rapport au chiffre précédent (exemple: f/4 est deux fois plus lumineux que f/5.6).

Vitesse: Le dernier paramètre est la vitesse d'obturation. La vitesse détermine durant combien de temps la surface sensible/capteur est exposé à la lumière. La vitesse est exprimé en secondes, et une vitesse rapide correspond donc à une petite fraction (ex:1/500s), inversément une vitesse lente sera exprimée par un entier (ex: 2s). Une vitesse rapide ne laisse pénétrer la lumière que durant un court laps de temps, figeant par là même le mouvement. A l'opposé, une vitesse lente laissera la lumière pénétrer plus longtemps, capturant le mouvement, que ce soit celui de l'appareil ou du sujet pris en photo. Dans le cas d'une vitesse lente (inférieure à 1/30s), il est nécessaire d'utiliser un trépied sous peine d'avoir une photo floue.

On le voit donc, l'exposition d'une photo est principalement soumise à trois paramètres: sensibilité, ouverture et vitesse. Dépendant du résultat désiré, on adaptera ces paramètres les uns en fonction des autres afin d'avoir l'exposition désirée, une photo pouvant être volontairement sur ou sous-exposée, tout est question de choix...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire