Une erreur est survenue dans ce gadget

mardi 1 février 2011

Technique: la balance des blancs

L'une des préoccupation de la photographie en couleur, c'est... le respect des couleurs évidemment ! ;-)
En photographie numérique, il existe un paramètre très important pour la gestion des couleurs, il s'agit de la balance des blancs. La balance des blancs sert à avoir des couleurs réalistes en fonction de l'éclairage.

 D'après Wikipedia, "La balance des blancs permet, sur un appareil photographique numérique ou un caméscope, d'étalonner le capteur et de corriger la dominante de couleur en fonction de l'éclairage ambiant.". La balance des blancs sert donc à corriger la dominante de couleur donnée par l'éclairage ambiant.

Des éclairages différents donnent des teintes différentes. On parle souvent de lumière "chaude" ou de lumière "froide. Par exemple, un éclairage au néon donnera une lumière plus froide qu'un éclairage avec une ampoule à incandescence. La température des différents éclairages est calculé en Kelvin. Voici une petite liste de la température des éclairages les plus courants (source virusphoto):

1000 - 2000 K : bougies
2500 - 3500 K : lumières tungstène utilisées dans les habitations
3000 - 4000 K : lever et coucher de soleil par temps clair
4000 - 5000 K : lampes néon
5000 - 5500 K : flash électronique
5000 - 6500 K : lumière du jour sans nuages
6500 - 8000 K : lumière du jour par temps nuageux
9000 - 10000 K : lumière du jour par temps très couvert ou orageux


Un mauvais réglage de la balance des blancs créera des photos aux teintes jaunâtres, bleutées ou même verdâtre. Voici un exemple de différentes balance des blancs sur une même photo (issue de Wikipedia) :

 

Au niveau de l'appareil:
Pour faciliter la tâche, les appareils proposent des préréglages pour la balance des blancs. Il suffit donc de choisir le réglage correspondant au type d'éclairage. Mais les préréglages sont parfois insuffisants, on a donc souvent la possibilité de régler cela manuellement. La façon de procéder dépend des appareils, pour cela, je vous renvoie au manuel de votre appareil, mais d'une façon générale cela se passe comme suit:

On prend la photo d'une surface "neutre" (blanche ou grise), et l'appareil détermine donc la correction colorimétrique à apporter pour les photos prises dans les mêmes conditions d'éclairage. Il est important de retenir que le réglage manuel est bien sûr à refaire à chaque changement d'éclairage. Pour la surface neutre, on peut photographier un mouchoir, une serviette blanche ou une feuille de papier par exemple, mais il existe aussi dans le commerce des cartes grises et blanches qui permettent de faire ce réglage.


Au niveau logiciel:
Si vous faites vos photos au format RAW, la balance des blancs peut toujours être modifiée par après dans votre logiciel de traitement d'image sans problèmes. Dans le cas où vos photos seraient au format JPG ou TIFF, il est également possible de modifier la blance des blancs, mais ici il y a danger de perte d'information. Il vaut donc mieux dans ce dernier cas essayer d'avoir une bonne balance des blancs à la prise.

Astuce:
Rien n'oblige à avoir une balance des blancs correctes, on peut très bien choisir une balance des blancs différentes de l'éclairage ambiant à des fins créatives, tout dépend de l'effet recherché...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire